Nouvelles réformes pour les travailleurs indépendants

C’est officiel, en début de mois dernier Édouard Philippe notre Premier ministre a évoqué à Dijon les nouvelles réformes pour les travailleurs indépendants (professions libérales, auto-entrepreneurs, artisans, commerçants). IPaidThat fait le point avec vous sur les 3 choses qui vont réellement changer.

 #1 – La suppression progressive du RSI à partir de janvier 2018

Oui mais le Régime Social des Indépendants c’est quoi exactement ? Eh bien c’est tout simplement l’organisme qui gère la protection sociale obligatoire des affiliés ! Il agit donc comme une véritable sécurité sociale pour les indépendants.

Seulement voilà, il est victime de différentes irrégularités qui ont pour conséquence de graves dysfonctionnements. Du coup, Emmanuel Macron nous avait promis lors de sa campagne de le supprimer ! Et c’est désormais chose faite. L’objectif sera d’intégrer sur deux ans les travailleurs indépendants au régime général de la sécurité sociale au même titre que les salariés. (On entend par là l’URSSAF et la CPAM).

#2- Des réformes concernant le système des cotisations

La première mesure c’est une exonération des cotisations sociales pour les entreprises nouvellement créées. Et ce durant leur première année d’exercice. Ce qui permettra avant tout de gagner environ 9 500€ pour un travailleur qui perçoit des revenus nets annuels de 30 000€.

Les deux autres mesures sont deux baisses de cotisation pour contrebalancer les effets de l’augmentation de la CSG (contribution sociale généralisée). La première concernera les cotisations familiales et la seconde les cotisations maladie ce qui devrait permettre un gain de pouvoir d’achat.

#3- Un élargissement du statut d’auto-entrepreneur et une simplification des démarches administratives

Précédemment évoqué par Bruno Lemaire, ministre de l’Économie, les plafonds de revenus maximums pour bénéficier de ce statut vont être doublés en 2018. Concernant les activités de service elles atteindront 70.000 euros et 170.000 euros pour les activités commerciales.

Matignon promet aussi des exonérations dégressives pendant trois ans en faveur des indépendants.

Enfin les démarches administratives seront aussi simplifiées. Il n’y aura plus qu’une seule déclaration sociale et fiscale à fournir d’ici 2020 contre deux à l’heure actuelle.

 

Laisser un commentaire